Un écovillage « aux ambitions environnementales multiples »

Le quo­ti­dien Le Monde consacre cette semaine un article à l’é­co­quar­tier des Noés, ima­giné par l’ate­lier Philippe Madec et asso­ciés à Val-de-Reuil :

« Autour d’une crèche muni­ci­pale, d’une halle publique et d’une chauf­fe­rie au bois, l’Atelier Philippe Madec et asso­ciés a conçu sur 4,5 hec­tares un quar­tier de 98 loge­ments aux ambi­tions envi­ron­ne­men­tales multiples.

Les bâti­ments sont à éner­gie pas­sive pour le chauf­fage sans s’interdire d’ouvrir les fenêtres, les maté­riaux natu­rels sont bien pré­sents. Les voi­tures sont main­te­nues à l’extérieur de ce vil­lage res­serré autour de che­mins pié­tons. Un vaste parc pay­sa­ger par­semé de noues et de bas­sins aide à amor­tir les crues de l’Eure. Des jar­dins fami­liaux et des zones hor­ti­coles sont le sup­port d’ateliers d’insertion sociale… Le quar­tier a reçu au mois de novembre le prix de l’Equerre d’argent décerné par Le Moniteur, dans la caté­go­rie « amé­na­ge­ment urbain et paysager ».

N’hésitez pas à décou­vrir plus en détails cette réa­li­sa­tion ! L’intégralité de l’ar­ticle et ses 8 pho­to­gra­phies sont libre­ment consul­tables ici.

L’écovillage des Noés figu­rait cette année parmi les can­di­da­tures au Palmarès de l’ar­chi­tec­ture et de l’a­mé­na­ge­ment de l’Eure.