|Projet de développement urbain, les Andelys (CAUE27, 2011)
Retour

Projet de développement urbain, les Andelys (CAUE27, 2011)

| | Publications | 2018-08-21T16:00:06+02:00Publié le 19 août, 2012 |

La commune des Andelys est située au cœur d’une vallée des boucles de la Seine, à 100 kilomètres de Paris et 40 kilomètres de Rouen. Outre cette position géographique enviable, elle dispose d’atouts touristiques de premier ordre : le musée Nicolas Poussin, la collégiale Notre-Dame et surtout le Château-Gaillard, forteresse médiévale dominant le fleuve depuis un éperon rocheux.

Et pourtant la population diminue régulièrement depuis dix ans, en raison principalement de la perte progressive des emplois industriels.

A l’extrémité est de la ville, c’est le quartier social du Levant qui pose question. Malgré les sommes investies dans diverses opérations de rénovation et de réhabilitation depuis des années, la vacance reste un problème récurrent et l’état des parties communes nécessiterait encore une intervention.

Au Petit Andelys enfin, en bordure de la Seine, le temps semble s’être figé ; les très nombreux Parisiens venant se promener ici aux beaux jours déplorent d’ailleurs ce manque d’animation.

Cette commune des Andelys revêt à l’échelle de la région un caractère emblématique. Aux portes de l’Ile de France et sur l’axe du projet Paris-Seine-Normandie, elle a une carte à jouer en matière d’économie touristique et résidentielle.

La municipalité et Eure Habitat ont travaillé de concert, accompagnés par le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de l’Eure, à l’élaboration d’une stratégie de repeuplement qui s’appuie sur un programme de développement global de la ville sous le double aspect de l’urbain et du social.

Télécharger la brochure « Projet de développement urbain, les Andelys » (PDF)

Sur le même thème