Conforter l’économie touristique et résidentielle locale

Territoire
Commune de CHENNEBRUN

Description
Commune de 140 habi­tants, Chennebrun hérite d’un riche patri­moine tant archi­tec­tu­ral qu’ur­bain et pay­sa­ger. Mais ce patri­moine repré­sente aussi des biens immo­bi­liers aujourd’­hui peu adap­tés à la demande clas­sique en milieu rural. Les mai­sons acco­lées des rues du vil­lage (photo 1) sont peu attrac­tives pour une clien­tèle qui pré­fère le pavillon neuf isolé en rez de jar­din et répugne à enga­ger les lourds tra­vaux que requiert un bâti ancien en milieu protégé.

Afin d’é­vi­ter des effets de déprise immo­bi­lière, l’ac­tion com­mu­nale s’at­tache à main­te­nir l’at­trac­ti­vité tou­ris­tique locale : acqui­si­tion et loca­tion du bar res­tau­rant et créa­tion d’un gîte com­mu­nal, ins­crip­tion de la com­mune dans les cir­cuits bali­sés tou­ris­tiques, pédestres et cyclables, à des­ti­na­tion des tou­ristes de Center-parc. La fré­quen­ta­tion du vil­lage par des visi­teurs en quête de dépay­se­ment peut per­mettre de main­te­nir un taux élevé de rési­dents secon­daires prêts à inves­tir dans des biens immo­bi­liers riches de leur passé.

Le cir­cuit patri­mo­nial étu­dié par le CAUE27 par­ti­cipe à cette logique en don­nant à voir le vil­lage et en van­tant son authen­ti­cité pré­servé. Des pan­neaux d’in­ter­pré­ta­tion illus­trés sont ainsi pro­po­sés pour res­ti­tuer l’é­pais­seur his­to­rique des lieux. L’enjeu patri­mo­nial est aussi la décou­verte de site plus mécon­nus : une ruelle aujourd’­hui en impasse, un lavoir sur la rivière Avre, les prai­ries humides à fort poten­tiel éco­lo­gique du fond de val­lée… Et pour tous les habi­tants du vil­lage, ce tracé offre une nou­velle “pro­me­nade du dimanche” assorti d’un rap­pel du passé mil­lé­naire de la com­mune. Mais ce pro­jet ne pourra se réa­li­ser qu’au gré de négo­cia­tions fon­cières contraintes par le bud­get limité d’une com­mune rurale.

Compte rendu de visite
Plan du cir­cuit d’interprétation

En com­plé­ment de cette étude, le CAUE27 a éga­le­ment mené une réflexion sur la ques­tion de l’a­mé­na­ge­ment de la Place de la Mairie :

Aménagement de la place de la Mairie