Dans le cadre d’un conseil apporté au SIVOS de la Région de Mainneville, le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de l’Eure a organisé la visite du nouveau groupe scolaire à Heudebouville. Regroupant six communes en amont de la vallée de la Lévrière, le SIVOS est actuellement en réflexion sur l’avenir de leurs écoles, maternelle et élémentaire, situées respectivement à Hébécourt et Mainneville. Il a sollicité le CAUE de l’Eure pour préparer le projet de leur restructuration et s’interroger sur ce qu’est l’école du 21ème siècle en milieu rural :

  • Comment le meilleur cadre peut être offert à l’enseignement en s’appuyant sur les atouts du territoire ?
  • Les scénarios envisageables entre réhabilitation des bâtiments existants, réhabilitation-extension d’un des deux sites et création d’un nouveau groupe scolaire,
  • Les forces et limites de ces scénarios.

C’est ainsi que, le 26 janvier dernier, une délégation composée d’élus de la vallée et de la directrice de l’école élémentaire a été accueillie par Mesdames Piednoël et Dumets, respectivement 1ère et 3ème adjointes d’Heudebouville, et par Messieurs Rousselin et Gaudin, dirigeant et chargé d’opérations au sein du bureau d’études CICLOP, chargé de l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur ce projet.

L’objet de cette visite était double : visiter un projet ambitieux sur les plans architectural, urbain et paysager et échanger avec les porteurs et accompagnateurs du projet sur la démarche suivie pour le mener à bien.

L’équipement du groupe scolaire, conçu par l’agence Hesters Oyon Architectes, est intéressant sur plusieurs aspects. Son intégration dans le site tout d’abord : l’implantation des bâtiments, les volumes, les matériaux ont été pensés pour s’articuler au mieux avec le bâti existant du village et les coteaux de la vallée de Seine. Au-delà des hautes performances énergétiques du bâtiment et du souci accordé au choix de matériaux bas carbone, c’est aussi la composition de l’ensemble, pensée pour pouvoir évoluer avec les effectifs, qui est judicieuse dans un contexte de limitation de la consommation foncière.

Les intervenants ont détaillé la démarche entreprise sur plusieurs années pour aboutir : la faisabilité technique et financière, la programmation, l’organisation du concours d’architecte, puis le suivi des études et des travaux. Autant d’étapes cruciales pour lesquelles les élus ont souligné l’indispensable accompagnement par l’assistant à maîtrise d’ouvrage (ou AMO), véritable bras droit de la commune dans la réalisation d’un tel équipement.

Découvrez le nouveau groupe scolaire à Heudebouville en images