Territoire
Bois-Normand-Près-Lyre

Description
La com­mune est pro­prié­taire d’un ancien pres­by­tère, qu’elle loue en tant que loge­ment. Suite au départ des anciens loca­taires, les membres du conseil muni­ci­pal sou­haitent réa­li­ser des tra­vaux. Dans ce cadre, ils ont sol­li­cité le CAUE27 afin d’être conseillés à ce sujet.

Ce patri­moine bâti est carac­té­ris­tique du Pays d’Ouche. La maçon­ne­rie de briques et silex est par­tiel­le­ment enduite, lais­sant appa­raître en façade les élé­ments consti­tu­tifs du bâti (chaî­nage, jam­bage, ban­deau, corniche…).

Situé à proxi­mité de la mai­rie, salle des fêtes, église, le pres­by­tère par­ti­cipe à la qua­lité patri­mo­niale du cadre bâti au cœur du village.

Concernant le deve­nir de ce patri­moine, la com­mune doit se posi­tion­ner sur ses besoins : sou­haite-t-elle le louer de nou­veau en tant que loge­ment ? Pour quel type de ménage (per­sonnes jeunes, âgées …) ? L’étude de recon­ver­sion en gîte rurale peut être éga­le­ment une hypo­thèse d’usage, qui sup­pose de prendre contact avec les gîtes de France pour en défi­nir la pertinence.

Quelque soit la volonté du conseil muni­ci­pal concer­nant la future fonc­tion de cet ancien pres­by­tère, il est essen­tiel de pré­ser­ver le carac­tère patri­mo­nial et iden­ti­taire du ter­ri­toire. L’isolation doit se faire par l’intérieur, avec des maté­riaux adap­tés aux sup­ports exis­tants, favo­ri­sant l’inertie déjà pré­sente. Selon les moyens finan­ciers de la com­mune, il est pos­sible de pro­cé­der à la réno­va­tion par phases (rez-de-chaus­sée dans un pre­mier temps, puis l’étage …). Cette mis­sion de maî­trise d’œuvre doit être confiée à un pro­fes­sion­nel habilité.

En savoir +