Territoire
Boissy Lamberville

Description
La com­mune de Boissy-Lamberville s’interroge sur l’avenir de cer­tains bâti­ments communaux

Ancienne école

Une salle de classe, acco­lée à la mai­rie, la com­mune se demande quelles sont les moda­li­tés tech­niques pour la réha­bi­li­ter en salle de classe sup­plé­men­taire pour l’actuelle école, située der­rière la mairie.
Conseil : Au préa­lable, la concer­ta­tion avec les com­munes du SIVOS est néces­saire afin de défi­nir col­lec­ti­ve­ment une stra­té­gie d’agrandissement. La mai­rie ayant elle-même besoin d’être agran­die, une étude de pro­gram­ma­tion serait per­ti­nente pour quan­ti­fier et qua­li­fier pré­ci­sé­ment les besoins ;

L’ancien presbytère

Envisager l’ancien pres­by­tère comme loge­ment loca­tif, est-ce la meilleure solution ?
Conseil : La com­mune dis­pose d’une salle des fêtes, dont l’hypothèse d’un gîte rural peut être envi­sa­gée, notam­ment lorsque la salle des fêtes est louée. Une prise de contact avec Habitat et Développement (HD) et les gîtes de France per­met­tra de peser les argu­ments de chaque hypothèse.

Les dépendances du presbytère aujourd’hui en mauvais

Conseil : une inter­ven­tion mini­ma­liste pour­rait per­mettre de s’en ser­vir comme abris pour des pro­jets péda­go­giques avec les sco­laires ou pour des évé­ne­ments orga­ni­sés par la commune.

Le bâtiment des châritons à l’entrée du cimetière

Conseil : la valeur patri­mo­niale est remise en cause du fait du rem­pla­ce­ment de deux murs ori­gi­naux, par des par­paings appa­rents. Le bâti­ment n’a par ailleurs pas d’usage fonc­tion­nel à pro­po­ser de par sa petite super­fi­cie. Sa conser­va­tion n’est pas indispensable.

La réunion a éga­le­ment été l’occasion de ren­sei­gner le conseil muni­ci­pal sur les prin­cipes d’un plan local d’urbanisme : docu­ment d’urbanisme au ser­vice d’un pro­jet de déve­lop­pe­ment com­mu­nal. Le carac­tère rural du bourg, notam­ment au tra­vers de l’identité pay­sa­gère (ver­ger, prai­ries, che­mins creux…) est à pré­ser­ver pour la qua­lité du cadre de vie. Il s’agit d’un trait iden­ti­taire parmi d’autres de la com­mune, que les outils d’un PLU peuvent mettre en avant. Aujourd’hui, les PLUi (Plans Locaux d’Urbanisme inter­com­mu­naux) sont davan­tage recom­man­dés, garan­tis­sant une meilleure mise en oeuvre des stra­té­gies de ter­ri­toire à l’échelle intercommunale.

Conseil archi­tec­tral
Informations PLU