Concilier monumentalité végétale et gestion communale

Territoire
Commune d’Amfreville-sur-Iton

Description
Le hameau de l’église possède un patrimoine tout à fait remarquable : un château en balcon sur la rivière, une ferme modèle de la fin du XIXème, l’église ancienne valorisée par le tracé d’allées plantées de tilleuls et de platanes, un lavoir communal restauré, quelques maisons anciennes et des murs en bauge bien conservés.

Mais pour une commune qui compte moins de 1 000 habitants et qui est dépourvue de services techniques, cet héritage comporte quelques inconvénients. La gestion de l’allée de platanes qui mène à l’église pose ainsi problème : la nécessité de tailles régulières tant les arbres sont âgés et volumineux, des feuilles peu enclines à se faire ramasser et des doléances de riverains gênés par l’ombrage excessif, par l’accumulation de feuilles automnales et tiraillés par la crainte de voir ces géants s’abattre sur leur demeure.

Le dilemme est posé : peut-on faire évoluer une forme monumentale ancienne inadaptée à son contexte ? La solution proposée par le CAUE27 est de revenir à l’origine même du problème : un choix végétal inadapté qu’il conviendrait de modifier. Le compte-rendu de visite ci-dessous expose également des  propositions complémentaires de préservation de l’indéniable qualité paysagère du site.

Compte rendu de visite