Comment développer nos villages sans consommer de foncier agricole ou naturel ?
Comment réinvestir le bâti vacant et les friches de nos centres-bourgs ?
Comment donner envie aux habitants de venir y habiter ?

 

Un outil pédagogique au service des élu.es

Pour sensibiliser les élus à ces problématiques, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l’Eure (DDTM) a entrepris la réalisation d’un protocole d’aménagement durable sous la forme de fiches thématiques. Elle a sollicité l’appui du CAUE27 pour sa capacité à imaginer concrètement des modes d’aménagement différents et à les traduire sous forme de textes et d’illustrations à caractère pédagogique. L’objectif est d’encourager les élu.es à limiter la consommation des terres agricoles et naturelles et à mieux utiliser le foncier urbain et le bâti existant. Le protocole d’aménagement propose une méthodologie qui invite l’élue.e à s’interroger et à trouver des réponses à travers des exemples locaux et des mises en situation.

 

Un bourg témoin pour illustrer le contexte Eurois

Pour promouvoir un nouveau mode de développement de nos villages, le CAUE27 a utilisé un support réaliste de démonstration, un « bourg témoin ». Le choix s’est porté sur Saint-André-de-l’Eure avec l’accord du Maire, Franck BERNARD et de son adjointe, Michelle SAMSON. La diversité du tissu urbain a permis d’aborder l’ensemble des questions de développement portées par le protocole d’aménagement durable. Ce bourg est témoin dans le sens où les situations présentées sont celles de Saint-André-de-l’Eure ou celles d’autres bourgs du département ou encore celles inspirées par la configuration des lieux. Ce bourg témoin est envisagé comme un lieu exemplaire, représentatif des situations architecturales, urbaines et paysagères rencontrées dans l’Eure.

Fiche 1 : S’inspirer de Saint-André-de-l’Eure
Fiche 2 : Repérer la diversité des tissus urbains

 

Quelles pistes d’action dans l’Eure ?

Le protocole d’aménagement durable développe à trois grandes pistes d’action déployées sous forme de chapitres réunissant plusieurs fiches thématiques :

 

« Valoriser le foncier en zone urbanisée » invite à se saisir des opportunités que peuvent offrir des lieux singuliers tels que les friches et le bâti industriel et agricole désaffecté dans l’optique de renouveler l’offre de logement et de service sans consommer de foncier vierge. Ce chapitre propose aussi, à l’échelle de la parcelle comme du quartier, plusieurs logiques d’implantation et de densification qui économisent le foncier et anticipe les évolutions futures possibles.

Fiche 4 : Repérer le foncier
Fiches 5 et 6 : Transformer un ancien corps de ferme
Fiche 7 : transformer un bâti industriel atypique
Fiche 8 : Transformer une friche industrielle
Fiche 9 : Optimiser l’implantation du bâti sur une parcelle
Fiche 10 : Densifier à l’échelle de la parcelle
Fiche 11 : Densifier à l’échelle d’un quartier

 

« Réinvestir le bâti existant » décline diverses possibilités d’intervention pour adapter le « déjà là » aux standards de vie actuels. Plusieurs situations sont illustrées telles que la maison de bourg et son annexe vétuste, le bâti commercial vacant et ses logements dépendant aux étages ou encore l’îlot, ancien et dense, au parcellaire enchevêtré nécessitant une analyse et une recomposition d’ensemble.

Fiches 12, 13 et 14 : Adapter le bâti existant
Fiche 15 : Agir pour résorber les commerces et logements vacants

 

« Redonner envie de vivre en centres bourg » propose de nouveaux modèles d’aménagement des espaces publics favorable à la diversité des usages et les mobilités douces. A l’échelle de la rue, d’un quartier, comme d’un bourg, les espaces publics monofonctionnels doivent être repensés au profit d’espaces combinant des usages récréatifs, interactifs, écologiques et productifs qui offrent de réelles qualités d’usages pour les habitants d’un bourg.

Fiche 18 : Accueillir de nouveaux usages
Fiche 19 : Offrir des espaces paysagers structurants

 

Un document accessible à tous et évolutif

Les fiches du CAUE27 sont jointes en feuillets autonomes au protocole d’aménagement édité par la DDTM27. L’élaboration de ces fiches a mobilisé un important travail de conception graphique et permis la réalisation d’illustrations de qualité. Celles-ci alimenteront régulièrement les différents supports de conseil et de formation proposés aux élus. Enfin, le CAUE27 a d’ores et déjà prévu la conception de nouvelles fiches qui viendront progressivement compléter le recueil actuel.