Comment développer nos villages sans consommer de foncier agricole ou naturel ?
Comment réinvestir le bâti vacant et les friches de nos centres-bourgs ?
Comment donner envie aux habitants de venir y habiter ?

Un outil pédagogique au service des élu.es

Pour sen­si­bi­li­ser les élus à ces pro­blé­ma­tiques, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l’Eure (DDTM) a entre­pris la réa­li­sa­tion d’un pro­to­cole d’aménagement durable sous la forme de fiches thé­ma­tiques. Elle a sol­li­cité l’appui du CAUE27 pour sa capa­cité à ima­gi­ner concrè­te­ment des modes d’aménagement dif­fé­rents et à les tra­duire sous forme de textes et d’illustrations à carac­tère péda­go­gique. L’objectif est d’encourager les élu.es à limi­ter la consom­ma­tion des terres agri­coles et natu­relles et à mieux uti­li­ser le fon­cier urbain et le bâti exis­tant. Le pro­to­cole d’aménagement pro­pose une métho­do­lo­gie qui invite l’élue.e à s’interroger et à trou­ver des réponses à tra­vers des exemples locaux et des mises en situation.

Un bourg témoin pour illustrer le contexte Eurois

Pour pro­mou­voir un nou­veau mode de déve­lop­pe­ment de nos vil­lages, le CAUE27 a uti­lisé un sup­port réa­liste de démons­tra­tion, un « bourg témoin ». Le choix s’est porté sur Saint-André-de‑l’Eure avec l’accord du Maire, Franck BERNARD et de son adjointe, Michelle SAMSON. La diver­sité du tissu urbain a per­mis d’aborder l’ensemble des ques­tions de déve­lop­pe­ment por­tées par le pro­to­cole d’aménagement durable. Ce bourg est témoin dans le sens où les situa­tions pré­sen­tées sont celles de Saint-André-de‑l’Eure ou celles d’autres bourgs du dépar­te­ment ou encore celles ins­pi­rées par la confi­gu­ra­tion des lieux. Ce bourg témoin est envi­sagé comme un lieu exem­plaire, repré­sen­ta­tif des situa­tions archi­tec­tu­rales, urbaines et pay­sa­gères ren­con­trées dans l’Eure.

Fiche 1 : S’inspirer de Saint-André-de-l’Eure
Fiche 2 : Repérer la diver­sité des tis­sus urbains
Fiche 3 : Tirer parti des com­po­santes envi­ron­ne­men­tales et paysagères

Quelles pistes d’action dans l’Eure ?

Le pro­to­cole d’aménagement durable déve­loppe à trois grandes pistes d’action déployées sous forme de cha­pitres réunis­sant plu­sieurs fiches thématiques :

« Valoriser le fon­cier en zone urba­ni­sée » invite à se sai­sir des oppor­tu­ni­tés que peuvent offrir des lieux sin­gu­liers tels que les friches et le bâti indus­triel et agri­cole désaf­fecté dans l’optique de renou­ve­ler l’offre de loge­ment et de ser­vice sans consom­mer de fon­cier vierge. Ce cha­pitre pro­pose aussi, à l’échelle de la par­celle comme du quar­tier, plu­sieurs logiques d’implantation et de den­si­fi­ca­tion qui éco­no­misent le fon­cier et anti­cipe les évo­lu­tions futures possibles.

Fiche 4 : Repérer le foncier
Fiches 5 et 6 : Transformer un ancien corps de ferme
Fiche 7 : trans­for­mer un bâti indus­triel atypique
Fiche 8 : Transformer une friche industrielle
Fiche 9 : Optimiser l’im­plan­ta­tion du bâti sur une parcelle
Fiche 10 : Densifier à l’é­chelle de la parcelle
Fiche 11 : Densifier à l’é­chelle d’un quartier

« Réinvestir le bâti exis­tant » décline diverses pos­si­bi­li­tés d’intervention pour adap­ter le « déjà là » aux stan­dards de vie actuels. Plusieurs situa­tions sont illus­trées telles que la mai­son de bourg et son annexe vétuste, le bâti com­mer­cial vacant et ses loge­ments dépen­dant aux étages ou encore l’îlot, ancien et dense, au par­cel­laire enche­vê­tré néces­si­tant une ana­lyse et une recom­po­si­tion d’ensemble.

Fiches 12, 13 et 14 : Adapter le bâti existant
Fiche 15 : Agir pour résor­ber les com­merces et loge­ments vacants
Fiches 16 et 17 : Réinvestir les loge­ments désaf­fec­tés de centre-bourg

« Redonner envie de vivre en centres bourg » pro­pose de nou­veaux modèles d’aménagement des espaces publics favo­rable à la diver­sité des usages et les mobi­li­tés douces. A l’échelle de la rue, d’un quar­tier, comme d’un bourg, les espaces publics mono­fonc­tion­nels doivent être repen­sés au pro­fit d’espaces com­bi­nant des usages récréa­tifs, inter­ac­tifs, éco­lo­giques et pro­duc­tifs qui offrent de réelles qua­li­tés d’usages pour les habi­tants d’un bourg.

Fiche 18 : Accueillir de nou­veaux usages
Fiche 19 : Offrir des espaces pay­sa­gers structurants
Fiche 20 : Aménager des espaces récréa­tifs favo­rables à la biodiversité

Un document accessible à tous et évolutif

Les fiches du CAUE27 sont jointes en feuillets auto­nomes au pro­to­cole d’aménagement édité par la DDTM27. L’élaboration de ces fiches a mobi­lisé un impor­tant tra­vail de concep­tion gra­phique et per­mis la réa­li­sa­tion d’illustrations de qua­lité. Celles-ci ali­men­te­ront régu­liè­re­ment les dif­fé­rents sup­ports de conseil et de for­ma­tion pro­po­sés aux élus. Enfin, le CAUE27 a d’ores et déjà prévu la concep­tion de nou­velles fiches qui vien­dront pro­gres­si­ve­ment com­plé­ter le recueil actuel.