La créa­tion de lotis­se­ments, l’urbanisation de sec­teurs plus impor­tants, la requa­li­fi­ca­tion d’un quar­tier vont modi­fier, par­fois bou­le­ver­ser, la phy­sio­no­mie du ter­ri­toire com­mu­nal, géné­rant un fort impact sur le cadre de vie de la popu­la­tion, les acti­vi­tés, les modes de dépla­ce­ment ou le pay­sage de la com­mune. En amont de ces opé­ra­tions, les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales qui veulent maî­tri­ser l’évolution et le deve­nir de leur ter­ri­toire peuvent recou­rir aux orien­ta­tions d’aménagement.

Celles-ci sont éla­bo­rées dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Elles per­mettent de spa­tia­li­ser et de rendre opé­ra­tion­nelles les inten­tions affi­chées par la col­lec­ti­vité dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) du PLU.

La loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) de décembre 2000, qui a ins­ti­tué les Plans Locaux d’Urbanisme, a lar­ge­ment mis en avant la notion de pro­jet, qui se concré­tise notam­ment dans les orien­ta­tions d’aménagement. Celles-ci consti­tuent, ainsi, un outil pri­vi­lé­gié pour déve­lop­per les prin­cipes d’urbanisation ou de requa­li­fi­ca­tion d’un ou de plu­sieurs sec­teurs à enjeux de la com­mune sans pour autant figer les pos­si­bi­li­tés d’évolution des réa­li­sa­tions futures.

Cette pla­quette a été réa­li­sée par l’atelier URBA, com­posé des membres de 12 CAUE sur des pro­blé­ma­tiques liées à l’urbanisme, avec le concours de la Fédération Nationale des CAUE.

Télécharger « Les orien­ta­tions d’a­mé­na­ge­ment, un outil de pro­jet en faveur du déve­lop­pe­ment durable » (PDF)