Le 12 décembre der­nier s’est dérou­lée une demi-jour­née consa­crée aux maté­riaux éco-locaux.

Quel a été le contenu de cette manifestation ?

Cette demi-jour­née, pré­sen­tée au Neubourg, a sus­cité beau­coup d’intérêt auprès d’un large public.

La confé­rence a per­mis de mettre en lumière divers maté­riaux bio­sour­cés locaux, com­por­tant de nom­breux atouts pour la construc­tion. Leurs carac­té­ris­tiques tech­niques en font des maté­riaux qui assurent un bâti sain de qua­lité, leur don­nant notam­ment une place pri­vi­lé­giée dans la réno­va­tion du bâti ancien.

Les inter­ve­nants, d’horizons variés, (asso­cia­tions, archi­tectes, pro­fes­sion­nels du bâti­ment etc.), ont démon­tré tout l’intérêt de ces maté­riaux. Ils ont éga­le­ment pré­senté les filières en place et en cours de déve­lop­pe­ment pour leur don­ner davan­tage de lisi­bi­lité sur le mar­ché du bâtiment.

Cette confé­rence a été sui­vie de deux visites visant à don­ner un aperçu du fonc­tion­ne­ment de deux éta­blis­se­ments tra­vaillant des maté­riaux natu­rels locaux.

La pré­sen­ta­tion de la Coopérative de teillage de lin du Neubourg (à Crosville-la-Vielle) a mon­tré les étapes de la trans­for­ma­tion du lin.

Quant à la visite de l’atelier des maçons Meslin et fils (à Crosville-la-Vielle), elle a per­mis de pré­sen­ter la trans­for­ma­tion de terre crue en bauge et torchis.

Retrouvez le contenu de la confé­rence ainsi que les adresses inter­net des intervenants