Pour un regard transversal et global

Territoires
Saussay-la-Campagne, Sainte-Marie-de-Vatimesnil, Farceaux, Gamaches-en-Vexin, La Neuve Grange, le Thil-en-Vexin, Hacqueville, Puchay, Nojeon-en-Vexin

Description
Neuf com­munes du can­ton d’Etrépagny se sont grou­pées pour éla­bo­rer leur PLU et s’interrogent en amont de cette éla­bo­ra­tion sur les enjeux de leur ter­ri­toire. Le can­ton est inclus dans le péri­mètre du SCOT du Pays du Vexin qui donne des orien­ta­tions à prendre en compte pour le déve­lop­pe­ment des com­munes : l’accent est sur­tout mis sur la conser­va­tion de l’identité rurale du ter­ri­toire. On constate une décon­nexion entre la hausse de la popu­la­tion et la hausse, plus forte, de celle du loge­ment. L’organisation urbaine, et par consé­quent les modes d’habiter, s’en trouvent affec­tés. La forme urbaine tra­duit les dyna­miques pas­sées et inter­rogent sur les évo­lu­tions futures : com­ment accueillir les habi­tants, avec quels modes de vie ? De ce point de vue, une dif­fé­rence se fait jour entre le bâti tra­di­tion­nel et le bâti récent. Ce der­nier montre un voca­bu­laire plus urbain en ce qui concerne son implan­ta­tion, ses clô­tures, ses accès. Cette ambiance est ren­for­cée par l’aménagement essen­tiel­le­ment rou­tier de l’espace public, favo­risé par une cer­taine dépen­dance à la voi­ture. De plus, les lisières urbaines s’effacent au gré des exten­sions urbaines mal inté­grées dans le pay­sage. Cet ensemble de constats montre une ten­dance du ter­ri­toire à perdre son iden­tité rurale. Ainsi, il est recom­mandé aux 9 com­munes d’avoir un débat sur la notion de rura­lité, notam­ment sur les consé­quences qu’une iden­tité rurale a en matière de développement.

Fiche de lec­ture de ter­ri­toire du can­ton d’Etrépagny