Pour un regard transversal et global

Territoire
Commune de Saint-Vigor

Description
Située à proxi­mité d’Evreux, la com­mune de Saint-Vigor entend maî­tri­ser son déve­lop­pe­ment urbain, et sou­haite concen­trer son orga­ni­sa­tion spa­tiale dans son hameau de Chanteloup. La com­mune s’est enga­gée dans l’acquisition d’une large par­celle au cœur de ce hameau, et sou­haite y défi­nir un pro­jet de déve­lop­pe­ment. Les carac­té­ris­tiques patri­mo­niales pay­sa­gères et archi­tec­tu­rales de cette par­celle – pré­gnance du par­cel­laire, anciens ver­gers, bâti­ments anciens rap­pe­lant le vieux corps de ferme – méritent d’être pré­ser­vées : elles sont iden­ti­taires de ce vil­lage rural et peuvent ser­vir de trame pour ordon­ner l’implantation du futur pro­jet. Ce der­nier pré­sente l’opportunité de maî­tri­ser le déve­lop­pe­ment de Chanteloup, et à tra­vers lui, celui de la com­mune. Ainsi, les objec­tifs du pro­jet s’étendent à l’échelle com­mu­nale et abordent l’identité du vil­lage, l’offre de loge­ment, la forme architecturale.

Le CAUE27 pro­pose une stra­té­gie glo­bale d’aménagement, unis­sant pro­gramme fonc­tion­nel et pla­ni­fi­ca­tion com­mu­nale. Les prin­cipes d’aménagement reposent sur une sépa­ra­tion fonc­tion­nelle entre habi­tat et équi­pe­ments, anti­ci­pant ainsi les contraintes géné­rées par ces der­niers, et sug­gèrent d’élargir la réflexion aux par­celles pri­vées rive­raines, en concer­ta­tion avec la popu­la­tion et les pro­prié­taires. Trois pro­cé­dures de mise en œuvre sont pos­sibles : le choix de la com­mune se fera selon la nature et le degré de maî­trise qu’elle sou­haite. Quelque soit la pro­cé­dure choi­sie, elle devra s’intégrer dans une approche de pla­ni­fi­ca­tion communale.

Fiche de lec­ture de ter­ri­toire de Saint-Vigor