Pour un regard transversal et global

Territoire
Commune d’Etreville

Description
Etreville est une com­mune rurale qui s’est vu pro­po­ser, sur une par­celle com­mu­nale, un lotis­se­ment qui l’a conduite à se lan­cer dans une réflexion sur son cadre de vie et son déve­lop­pe­ment futur. Comment accueillir les habi­tants, avec quels modes de vie ? Les dix der­nières années, le parc de loge­ments à Etreville s’est consi­dé­ra­ble­ment étoffé, mais le mode d’implantation des construc­tions récentes pose des ques­tions au regard de l’identité rurale de la com­mune, affir­mée à la fois dans la carte com­mu­nale et le SCOT.

On remarque effec­ti­ve­ment que les rela­tions de cet espace bâti avec l’espace agri­cole et l’espace public empruntent sou­vent un voca­bu­laire urbain qui semble inap­pro­prié au regard de cette rura­lité. L’utilisation de ce voca­bu­laire abou­tit sou­vent à une mau­vaise inté­gra­tion des construc­tions, impac­tant ainsi l’image de la com­mune et la qua­lité du cadre de vie. Au-delà, ce sont des modes de vie dont il s’agit : quels usages pour l’espace public ? com­ment favo­ri­ser les liens entre les habi­tants ? com­ment dyna­mi­ser la vie locale, favo­ri­ser le com­merce ? Les modes de dépla­ce­ments, notam­ment les modes doux, occupent une place impor­tante de ce point de vue. Afin de per­mettre aux élus de dis­po­ser de véri­tables outils pour impul­ser le déve­lop­pe­ment qu’elle sou­haite, le CAUE27 recom­mande à la com­mune de se doter d’un PLU. Il per­met­tra d’afficher le pro­jet de ter­ri­toire et offrira à la com­mune des outils régle­men­taires, fis­caux et fonciers.

Fiche de lec­ture de ter­ri­toire d’Etreville