La mare des Pérelles : réhabilitation d’un ouvrage hydraulique en mare

Territoire
Commune de Crosville-la-Vieille

Description
La com­mune de Crosville-la-Vieille s’in­ter­roge sur l’op­por­tu­nité d’in­ter­ve­nir sur trois mares publiques de son ter­ri­toire. Celles-ci sont très dif­fé­rentes et consti­tuent des cas d’é­cole inté­res­sants à exa­mi­ner. La mare des Pérelles illustre l’op­por­tu­nité de réha­bi­li­ter un ouvrage hydrau­lique situé au cœur d’un quar­tier rési­den­tiel et pré­sen­tant des erreurs de concep­tion. L’intervention pro­po­sée s’at­tache à opti­mi­ser sa fonc­tion­na­lité tout en lui appor­tant une réelle plus-value pay­sa­gère ainsi qu’une meilleure attrac­ti­vité écologique.

Compte-rendu de visite

La mare du Calvaire : réfection de berges bordant des voies routières

Territoire
Commune de Crosville-la-Vieille

Description
La com­mune de Crosville-la-Vieille s’in­ter­roge sur l’op­por­tu­nité d’in­ter­ve­nir sur trois mares publiques de son ter­ri­toire. Celles-ci sont très dif­fé­rentes et consti­tuent des cas d’é­cole inté­res­sants à exa­mi­ner. La mare du Calvaire accu­mule les contraintes propres aux grandes mares de centre-bourg : un vaste plan d’eau, une capa­cité hydrau­lique proche de la satu­ra­tion, un envi­ron­ne­ment rou­tier et urba­nisé peu pro­pice à une valo­ri­sa­tion d’ordre écologique.

Compte-rendu de visite

La mare de l’école : résoudre les problèmes de sécurité sans clôture

Territoire
Commune du Gros-Theil

Description
Le Gros-Theil pos­sède de nom­breuses mares com­mu­nales par­ti­cu­liè­re­ment bien amé­na­gées. Parmi elles, la mare de l’é­cole est inté­res­sante pour la réso­lu­tion de la ques­tion de sécu­rité liée à une fré­quen­ta­tion régu­lière par des enfants. La réponse rete­nue reste sobre et très pay­sa­gère. Une allée pié­tonne suf­fi­sam­ment large, une lisse basse en béton et la végé­ta­tion “couvre-sol” sur la berge dis­suadent l’ap­proche sans recours à des pro­tec­tions plus affir­mée. Côté cour d’é­cole, le grillage de sépa­ra­tion ne dépasse pas 1,2 m de haute et dis­pa­raît dans une char­mille. L’aménagement des berges de mare peut sou­vent suf­fire pour appor­ter des condi­tions de sécu­rité opti­males. Ainsi, un pro­fil de berge en pente douce et des touffes d’i­ris consti­tuent la meilleure solu­tion au risque de chute : on se mouille les pieds avant de tom­ber dans l’eau ! Et si l’on tombe ce ne sera jamais que de sa hau­teur et dans une pro­fon­deur d’eau limitée.

La mare du Petit-Vey : une école de pêche pour les plus petits

Territoire
Commune d’Heudreville-sur-Eure

Description
Cette mare est une créa­tion récente de la com­mune, moti­vée par la volonté de créer un site favo­rable à la pra­tique de la pêche par les plus jeunes. Elle est située en fond de val­lée, en cœur de l’ur­ba­ni­sa­tion d’Heudreville, sur une pro­priété com­mu­nale de 4 ha bor­dant une courbe de l’Eure. Le site est amé­nagé pour accueillir le public local (pro­me­nade, acti­vi­tés spor­tives, mani­fes­ta­tions …) et pour favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment éco­lo­gique et cyné­gé­tique de cette zone humide. L’intérêt de la mare est double : un site amé­nagé et sécu­risé per­met­tant une acti­vité de plein-air et, poten­tiel­le­ment, un site de sub­sti­tut libé­rant les mares du hameau de Boos de la pré­sence de pois­sons (cf. compte-rendu joint et fiche “Mares du hameau de Boos”).

Compte-rendu de visite