De plus en plus, les communes souhaitent végétaliser leurs espaces publics, par exemple planter des arbres d’ombrage ou aménager des noues d’infiltration de l’eau de pluie. Comment s’y prendre quand on hérite d’espaces asphaltés, imperméables ? Comment « renaturer » et « désimperméabiliser » nos bourgs et villages eurois ?

Cette formation vous donne les clés de compréhension indispensables : les capacités d’adaptation des plantes, le parcours de l’eau, les caractéristiques d’un sol vivant. A partir d’une synthèse des notions générales et d’observations de terrain, vous découvrirez comment vous appuyer sur les paysages qui caractérisent votre commune. Vous comprendrez les principes d’aménagement simples et frugaux, et comment envisager des espaces publics plus résilients face au changement climatique.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre la capacité d’adaptation des plantes sur des sols urbanisés.
  • Comprendre les circuits de l’eau de pluie sur et dans le sol, en interaction avec les plantes.
  • Tendre vers une intervention simple et frugale, adaptée aux communes rurales.

Compétences développées

  • Appréhender ce qu’est un sol vivant, identifier les interactions entre le sol, l’eau et les plantes.
  • Lire les conséquences du parcours de l’eau dans les paysages dans l’Eure.
  • Observer les dynamiques d’un lieu et identifier ses ressources potentielles.
  • En tirer des principes pour les aménagements dans les bourgs et villages.

Programme

Matin : 9h30 – 12h30

Observer et comprendre ce qu’est un sol vivant, l’adaptation des plantes.
Notions abordées : le sol de l’agronomie, le sol des travaux publics, passer de l’un à l’autre.

  • Conserver un sol dans un aménagement
  • Reconstituer un sol vivant
  • Fabriquer un sol perméable

Exercice en groupe pour comprendre les stratégies en jeu dans les aménagements et les outils employés : visite d’un site puis jeu de rôles à partir de cette visite selon qu’on est maçon, architecte, constructeur, ingénieur voirie, agriculteur, jardinier, paysagiste, agronome.

Déjeuner libre à la charge des participants

Après-midi : 14h00 – 17h00

Poser le constat de la perméabilité des sols à l’air et à l’eau. Comprendre ce que signifie diffuser l’eau et accompagner cette diffusion.
Notions abordées : la continuité des vitesses d’infiltration entre la perméabilité et l’imperméabilité, la quantité d’eau reçue sur une sol et sa diffusion.
Illustrations à partir de photos pour comprendre les différentes échelles de réflexion et les processus d’aménagement : lecture de paysage à partir de la description des circuits de l’eau.

Modalités pédagogiques

Moyens d’enseignement
  • Exposé théorique
  • Visite de site
  • Atelier en groupes : jeu de rôle
  • Lecture de paysage
Évaluation des acquis

Evaluation formative

Suivi de la formation

Feuilles d’émargement signées par demi-journée par les stagiaires et contresignées par le formateur.

Intervenants

Colin DROUIN, paysagiste concepteur
François ROUMET, paysagiste concepteur, enseignant à l’école du paysage de Versailles

Partagez !

Infos pratiques

Date :

25 juin 2024

Durée :

1 jour - 6 heures

Tarif :

0 € - pris en charge sur fonds CAUE27

Public :

Élus, Professionnels

Pré-requis :

Aucun

Lieu :

Salle Lino Ventura, rue de la Mairie, 27930 GRAVIGNY

Nombre de stagiaires :

Min: 8

Max: 20

Renseignements et contact :

Christine BOISSEAU
christine.boisseau@caue27.fr
02 32 33 42 43

Autres formations