Pourquoi les hiron­delles sont-elles tou­jours plus rares ? Peut-on ima­gi­ner des prai­ries sans leur bour­don­ne­ment esti­val ou pri­vées de la course effré­née des lièvres au prin­temps ? A l’échelle com­mu­nale, com­ment pou­vons-nous agir, nous élus, pour favo­ri­ser la bio­di­ver­sité ? C’est avec ces inter­ro­ga­tions que j’ai demandé au CAUE27 de nous pro­po­ser des inter­ven­tions concrètes.

Ce petit docu­ment a été rédigé à par­tir de témoi­gnages d’élus. Chacun raconte une action réus­sie en faveur de la faune et de la flore de son ter­ri­toire et met en avant l’association envi­ron­ne­men­tale locale qui a orienté et conseillé la com­mune. Bonne volonté et connais­sance s’associent pour aider le tri­ton, la chouette ou la chauve-sou­ris à res­ter dans nos cam­pagnes. Ces petites actions ne résolvent pas tout, c’est un pre­mier pas qui peut nous ins­pi­rer et nous per­mettre d’aller plus loin…

Télécharger “Du sau­vage dans mon vil­lage” (PDF)