Territoire
Chaise-Dieu-du-Theil

Description
La com­mune, ayant hérité d’une mai­son située entre la mai­rie et la salle des fêtes, se pose la ques­tion de la recon­ver­sion de ce bien, hési­tant entre la réa­li­sa­tion d’un gîte rural ou d’un loge­ment loca­tif com­mu­nal. Les don­nées exhaus­tives rela­tives à cha­cun des scé­na­rii doivent être prises en compte avant de faire un choix. Pour cha­cun des cas, il est néces­saire de se demander :

  • S’il existe une demande
    (Y‑a-t-il un contexte favo­rable pour l’utilisation du gîte : pré­sence de salle des fêtes, contexte tou­ris­tique…? Des besoins en loge­ment loca­tif sont-ils per­cep­tibles ? Pour quelle(s) catégorie(s) de personnes?…).
  • Si le contexte envi­ron­ne­men­tal est appro­prié (le bien immo­bi­lier est-il bien situé ? pré­sente-t-il un des carac­té­ris­tiques archi­tec­tu­rales inté­res­santes pour en faire un lieu tou­ris­tique ? Les espaces inté­rieurs se prêtent-ils à un usage d’habitat, pour quelles personnes ?
  • Si le bilan coûts et recettes de l’opération est viable (tra­vaux réha­bi­li­ta­tion, frais de fonc­tion­ne­ment et de ges­tion, recettes…)
  • Ce qu’apporterait le pro­jet à la com­mune et aux habitants.

Dans le cas pré­sent, les deux sce­na­rii sont équi­va­lents d’un point de vue équi­libre financier.

Le conseil muni­ci­pal a opté pour le pro­jet du gîte rural. La situa­tion de la com­mune, à proxi­mité de Center Parc, et sur la route du Perche, lui confère un attrait tou­ris­tique à exploi­ter. Sa capa­cité de 10 cou­chages peut éga­le­ment être inté­res­sante à cou­pler avec l’utilisation de la salle des fêtes. Le gîte est éga­le­ment inté­res­sant pour la flexi­bi­lité de ses usages : lorsque celui-ci ne sera pas loué, il pourra accueillir les asso­cia­tions de la commune.

Déroulé de la réunion