Comment sécuriser les espaces publics attenants ?

Territoire
Commune de Saint-Ouen-du-Tilleul

Description
St Ouen du Tilleul, com­mune de 1600 habi­tants atte­nante à Elbeuf, pos­sède une école située en entrée ouest de la ville. Très fré­quen­tés aux heures de ren­trées et sor­ties des classes, les abords de l’école posent un pro­blème récurent de sta­tion­ne­ment et cir­cu­la­tion. Le sta­tion­ne­ment anar­chique, mal­gré les amé­na­ge­ments déjà réa­li­sés, met à mal la sécu­rité des enfants, d’autant plus que les véhi­cules qui entrent dans la ville par la RD 38 montrent une vitesse exces­sive. Le CAUE27 a été sol­li­cité par la com­mune via le dis­po­si­tif ING27 afin de réflé­chir au sens large à la sécu­ri­sa­tion des abords de l’école.

A défaut de fon­cier dis­po­nible en dehors des voies publiques, des amé­na­ge­ments rou­tiers de sta­tion­ne­ment et une sécu­ri­sa­tion de l’entrée de ville peuvent encore être réa­li­sés. Malgré tout, ils ne solu­tion­ne­ront pas à eux seuls le pro­blème. Force est de consta­ter que la quasi tota­lité des dépla­ce­ments pour gagner l’école se font en voi­ture alors qu’au moins 80 % des loge­ments de St Ouen se trouvent à moins d’un kilo­mètre de l’école (15 min à pied pour un enfant). La sécu­ri­sa­tion des abords de l’école passe aussi par une diver­si­fi­ca­tion des modes de dépla­ce­ments (pié­ton et cycle notam­ment). Mais cette révo­lu­tion cultu­relle néces­site l’aménagement de voies adap­tées, la réduc­tion des détours de tra­jets liés aux par­celles en dra­peau grâce à l’achat ponc­tuel de fon­cier, la mise en place d’initiative de type pédi­bus… La solu­tion n’est donc pas uni­que­ment rou­tière, elle relève aussi du déve­lop­pe­ment des modes de dépla­ce­ment doux et du dyna­misme du lien entre les parents pré­sents sur la commune…

Rendu du conseil ponc­tuel à Saint-Ouen-du-Tilleul
Présentation du dis­po­si­tif ING27