A l’ère de l’étalement urbain, les petits bourgs de l’Eure qui assuraient autrefois la liaison entre la ville et le monde rural subissent une déprise progressive. En contrepartie, la périurbanisation croissante consomme les terres agricoles, artificialisant les sols fertiles et repoussant toujours davantage les limites de la ville vers un amalgame diffus de zones commerciales et pavillonnaires.

Afin de sensibiliser les Eurois, élus, acteurs locaux et habitants, à ce phénomène, le CAUE27 a donné carte blanche au photographe Dominique Hermier pour construire une exposition sur le thème de la dévitalisation des centre-bourgs. L’artiste a ainsi donné naissance à une agence immobilière, nommée « No futur », qui prend place dans un futur (alternatif) pas si lointain, l’année 2051, et qui s’est donné pour vocation d’écouler les biens immobiliers laissés en déshérence dans le département.

Une nouvelle agence s’installe en ville

Cette exposition  peut s’installer aussi bien dans une salle communale que dans de véritables locaux commerciaux abandonnés des centre-bourgs de l’Eure. Elle offre à voir dans ses murs 23 annonces immobilières humoristiques présentant une série de biens loufoques à la vente. Cette agence pas comme les autres ne manquera pas d’intriguer, d’interloquer et d’interroger les visiteurs qui se retrouveront face à une vision dramatiquement éclairante du futur de leurs bourgs.

Une œuvre à la fois drôle et dérangeante, qui a pour objectif de questionner les phénomènes d’urbanisation actuels et de mettre en lumière l’importance d’agir dés à présent pour sauvegarder du même coup le cadre de vie, le patrimoine et l’environnement.

Accueillir l’exposition
Brochure Tout doit disparaître