||Constituer un centre-bourg pour La Saussaye
Constituer un centre-bourg pour La Saussaye2018-09-19T18:43:54+01:00

Constituer un centre-bourg pour La Saussaye

Mission: Conseil
Type d’action: Conseil en stratégie, projets transversaux

Le collège de La Saussaye, vieillissant et trop petit, va bientôt être détruit et reconstruit sur une parcelle contiguë. Les élus communaux veulent en profiter pour réfléchir à la restructuration de l’ensemble de leur secteur scolaire. Le CAUE27 les a accompagné dans leurs réflexions préliminaires. Didier GUERINOT, Maire de La Saussaye, répond aux questions du CAUE27.

Dans quel cadre avez-vous fait appel au CAUE27 ?

L’élément déclencheur est lié à l’arrivée prochaine du nouveau collège sur la commune. La première réflexion a été de savoir : quelles sont les incidences de cette nouvelle construction ? J’avais aussi la volonté de réunir nos deux écoles primaires dans un seul bâtiment, d’où la question : quoi faire du futur bâtiment vacant ? Et puis la commune de La Saussaye est née de la fusion de 3 communes et n’a pas de centre bourg. Un centre-bourg ce sont des services à la population, du commerce, un lieu où les personnes ont des raisons d’aller. Et les écoles, c’est là où elles se rencontrent, là où est la vie culturelle.

Qu’est-ce qui a motivé votre volonté de travailler avec cette structure ?

Nous avions déjà eu des réflexions au sein du conseil municipal, et nous aurions pu continuer tous seuls, mais il me semblait important de missionner un tiers, un arbitre, avec une compétence de médiateur dans les échanges au sein du conseil. Le CAUE27 se présentait de façon assez simple, il a eu un rôle apaisant. Chacun a pu s’exprimer, donner ses avis, positifs comme négatifs. Après, lors des debriefings en conseil municipal, on a pu harmoniser les discussions.

De quelle manière le travail avec le CAUE27 a t-il alimenté vos réflexions ?

L’intervention du CAUE27 a consisté à mesurer la possibilité de reconvertir les bâtiments scolaires, ce qui a conforté l’idée du conseil municipal de rapprocher les deux écoles primaires. Cela a aussi renforcé notre idée de développer du commerce de proximité. Avec le collège, la D840, la zone artisanale de Thuit-de-l’Oison, beaucoup de monde extérieur à la commune fréquente le pôle scolaire. Là où le CAUE27 a interpellé le conseil municipal, c’est dans le cadre des réflexions sur les déplacements doux, quand nous avons regardé les orientations d’aménagement et de programmation du PLU. On s’est rendu compte qu’on risquait d’avoir tout sauf ce que, nous, nous souhaitions en matière d’aménagement. Pour moi le CAUE27 a créé un tsunami urbanistique !

Et quelles sont vos pistes de travail maintenant ?

La première piste de travail est d’agrandir notre école primaire Flemming 1 pour accueillir l’autre école, Flemming 2. Cela devra se faire en partenariat avec le Département, car il y a des mises en œuvre en commun sur les espaces publics entre les écoles et le collège. La deuxième piste de travail est de développer le commerce, aussi en partenariat avec le Département, dans le cadre de son dispositif d’aide pour l’installation de commerce. Et la troisième piste de travail est de lancer un plan de référence sur l’ensemble de la zone du collège, des écoles et des espaces d’urbanisation future. Nous avons la volonté de travailler avec les communes voisines de St-Pierre-des-Fleurs et de Thuit-de-l’Oison qui mènent aussi des réflexions sur les déplacements.

Actualités & ressources