Comment aménager l’espace public ?

Mission: Conseil
Type d’action: Conseil en stratégie, projets transversaux

Les espaces publics sont des lieux de vie à part entière pour les communes. A la fois espace de convivialité, vitrine de l’identité locale et lieu des activités quotidiennes, l’espace public est au croisement de nombreux usages et tient un rôle primordial dans la qualité du cadre de vie.

Le CAUE27 peut accompagner et conseiller les collectivités dans l’aménagement de leurs espaces publics, qu’il s’agisse de mener une réflexion globale sur ces espaces ou de définir un projet plus circonscrit, tel que l’aménagement d’une place, d’une voie cyclable ou d’un cimetière.

Vascoeuil – Chemin du bourg au Château. © J. Sibert (CAUE27)
Mesnils-sur-Iton, ENS du Fourneau – Exemple d’aménagement sobre.
© J.-M. Coubé (CAUE27)

La question de l’espace public aujourd’hui : concilier les usages

Lieu de circulation et de rassemblement, l’espace public structure profondément les communes. Il accueille des publics divers et répond à de nombreux usages. On s’y promène, on le traverse, on s’y rencontre, on s’y retrouve, on y échange. En somme, l’espace public est un espace vécu, et qui vit à travers l’appropriation de ses usagers.

Il a son importance à toutes les échelles, des centres aux espaces périphériques, aussi bien dans les milieux urbains denses que dans les zones rurales, dès lors qu’il répond aux besoins locaux. Dans l’Eure, département à dominance rurale sous influences métropolitaines, les attentes des habitants en matière d’aménagements sont diversifiées et contrastées.

En effet, le rayonnement des grands pôles autour du département engendre une grande variété de profils parmi les habitants et leurs pratiques de l’espace public. Cela soulève de nombreuses questions : place de la voiture, sécurité des piétons, convivialité de l’espace, aménagement transgénérationnel, place du vivant dans les aménagements… Les espaces publics doivent alors se réinventer pour concilier les usages et offrir une qualité de cadre de vie.

Au-delà de l’accueil de ces activités, les espaces publics jouent aujourd’hui un rôle important dans l’adaptation des communes aux changements climatiques. Bien aménagés, ils permettent d’offrir de la fraicheur en été, de faciliter l’infiltration de l’eau dans le sol et d’améliorer la qualité de l’air. À travers son conseil, le CAUE27 souhaite accompagner les communes dans la création d’espaces publics durables, par leur qualité esthétique et environnementale, et valorisant l’identité locale et l’atmosphère des lieux.

Penser l’aménagement sur mesure

En abordant les projets d’aménagement à travers les volontés et les besoins spécifiques des collectivités, le CAUE27 vise à adapter les solutions d’aménagement au contexte local, notamment les moyens financiers et humains de la commune pour l’entretien des espaces publics, les habitudes et profils des usagers, ou l’identité locale (atmosphère des lieux, ruralité ou urbanité de la commune, etc.).

Dans sa mission de conseil, il aide les communes à repenser les aménagements existants ou guide la création de nouveaux espaces. Cette réflexion peut être menée de façon localisée, parfois avec des problématiques spécifiques, telles que le réaménagement d’une place pour concilier circulation piétonne et stationnement, l’adaptation d’un cimetière à un entretien en Zérophyto, la plantation d’un massif ou d’un espace vert, ou encore la création d’un cheminement sécurisé pour les scolaires (voir l’exemple de la commune de Quittebeuf).

La démarche peut également être menée à l’échelle du territoire communal. Le CAUE27 accompagne alors les collectivités dans une étude des espaces publics dans leur ensemble, et des articulations entre les différents sites. Il peut ainsi aborder la question de la complémentarité entre les espaces et accompagner les communes dans une requalification de ces derniers, avec des objectifs plus ambitieux : réflexion sur la place de la voiture à l’échelle de la commune, amélioration de la qualité des espaces vis-à-vis de la fréquentation touristique (voir l’exemple de la commune de Gisors), ou encore création d’un réseau de liaisons douces [insérer lien vers l’article de JMC sur les liaisons douces].

Réaménagement de la place de Beuzeville pour concilier circulation piétonne et stationnement : en 2016, avant travaux. © J. Dessert (CAUE27)
Réaménagement de la place de Beuzeville pour concilier circulation piétonne et stationnement : en 2020, après travaux. © Chr. Berger (CAUE27)

Actualités & ressources